5 usages médicinaux du souci (calendula)

Le souci occupe une place de choix dans les simples. Il fait partie des plantes qui ont une action contre les inflammations des muqueuses digestives et les douleurs menstruelles. Il possède aussi des propriétés remarquables pour venir à bout des irritations cutanées. Dans cet article, je vous présente 5 préparations et 5 usages médicinaux possibles du souci (calendula)

En vidéo, c’est ici :

Le souci (calendula officinalis)

Le souci, qu’on appelle aussi couramment « calendula » appartient à la grande famille des Astéracées. C’est une plante qui atteint une hauteur de 30 ä 60 cm.

Ses fleurs ont une couleur éclatante jaune à jaune orange. Dans la tradition, on disait que si les fleurs sont encore fermées à sept heures du matin, il pleuvra dans la journée. La tige et les feuilles ont une consistance juteuse et collante. Il en existe plusieurs variétés avec les capitules pleins, avec des étamines claires ou foncées. Leur action médicinale est identique.

Le souci fait un très bon compagnon pour les légumes du potager. On peut le planter entre les rangs de tomates ou de laitues car il possède des propriétés insecticides. Son odeur éloigne certains insectes et en attire d’autres comme les syrphes, dont les larves dévorent les pucerons.

Le souci est probablement originaire du bassin méditer